Pègre Qc - L’histoire du crime organisé au Québec

Des origines à 1924 - Préface d'André Cédilot

Pègre Qc - L’histoire du crime organisé au Québec
  • Éditeur québécois

Avant le crime organisé, il y a eu le vice commercialisé…

Montréal a toujours été l’une des villes les plus tolérantes en Amérique du Nord. Ce n’est pas étonnant qu’elle se soit rapidement imposée, dès le XIXe siècle, comme une plaque tournante pour le trafic de drogues et la contrebande d’alcool dans les provinces ou les États américains ayant décrété la prohibition.

Dès lors, le Red Light et les salons de paris illégaux sont devenus de véritables attraits touristiques qui incitaient les autorités politiques et policières à la tolérance, ouvrant toute grande la porte à la corruption.

Dans ce premier tome, nous vous proposons un véritable voyage dans le temps, à une époque où nos aïeux n’étaient pas aussi sages ou vertueux que l’on serait tentés de le croire…

Pirates sanguinaires sillonnant le fleuve Saint-Laurent, trafic fleurissant d’opium dans les quartiers chinois, «couronnement» du Roi du Travail, attentats revendiqués par la Main Noire, avènement du parrain mafieux Tony Frank, prostitution et maisons de jeux dans le Red Light… autant de thèmes et d’événements fascinants ayant marqué l’histoire du crime de la province, explorés et décortiqués dans ce premier volume de Pègre QC.